Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 11:33
L'éditorial poétique de Bruno Parmentier pour le 8e couvert

Pour le 8e couvert, Bruno PARMENTIER nous fait l'honneur d'un éditorial poétique. En Alexandrins, s'il vous plait, il rend avec art hommage aux légumineuses et à notre association. Un très grand merci à lui.   

 

Mange ta soupe, c’est la fête aux légumineuses

 

Mange ta soupe… c’est la fête aux légumineuses,

Crâneuses, flâneuses et enquiquineuses,

Huitième couvert ! Mais pourquoi ces légumineuses ?

Question vertigineuse, mais réponse lumineuse !

 

Qui m’a choisi ce nom totalement abscons ?

Déjà la soupe, ça fait bailler, ça fait graillon,

Alors s’il faut y mettre lentilles, fèves et pois,

Flageolets, haricots, blancs, noirs, rouges, pintos : pouah !

 

« Mange ta soupe et va au lit » et bien quel programme !

« La soupe, ça fait grandir » : on va droit au psychodrame !

Renversons le regard, la soupe c’est fun, tendance

Indépendance, résilience, pétillance !

 

La soupe : fini le gâchis, rien d’artificiel

Expérience sensorielle, pas industrielle.

Quand il ou elle s’en mêle, Danielle ou Mikaël

Les pluches du dimanche deviennent cérémonielles !

 

Jamais pareille, et sans cesse renouvelée

Dans la soupe, inventer les goûts entremêlés :

En laissant les légumes enfin se dévoiler,

On s’amuse, on exprime sa créativité !

 

La soupe, c’est top, meilleure que tous ces raviolis,

Bonne pour la santé, anti mélancolie,

Et rien de mieux pour passer de la table au lit,

Tout comme un voyage de noces en Italie !

 

Bonne pour sa bourse, sa santé, et la planète

Plus besoin d’aller chercher des exo planètes :

Elle crée des liens locaux tout comme un vrai poète :

Nos voisins maraîchers se rapprochent de l’assiette.

 

Tous en une, pas d’ostracisme ni de gâchis

Car tous les restes y trouvent une nouvelle vie :

Légumes avachis, rabougris ou défraîchis,

Enfin ne rien jeter, nouvelle fantaisie !

 

Rappelons-nous que quand on achète un produit

On achète le monde qui va avec lui !

Dans notre soupe, on raccourcit tous les circuits,

Et les capitalistes n’y font aucun bruit.

 

Nous mangeons trop de viande, nous buvons trop de lait ;

Les légumineuses peuvent prendre le relais :

Manger des protéines, oui mais végétales !

Pour l’environnement, la santé, c’est idéal.

 

Parfois elles semblent tristes et rébarbatives

Mettons-les dans la soupe, prenons l’initiative

Avec légumes, qualités multiplicatives,

Et céréales, incidences bien positives !

 

Mange ta soupe… c’est la fête aux légumineuses,

Bonne idée de fête, résolument lumineuse

D’une profondeur carrément vertigineuse

Vive la soupe et ces honnêtes travailleuses !

 

Longue vie à votre soupe, bravo Carentan,

Militants des légumineuses c’est épatant,

Tentant, éclatant, réhydratant, palpitant !

Dégustons vos soupes pendant encore quarante ans !

 

Bruno Parmentier, est mangeur de soupe depuis plus de 65 ans, et 300 jours par an !

Auteur de Nourrir l’humanité et Faim zéro, aux éditions La Découverte, et de Manger tous et bien, aux Editions du Seuil; il ets également animateur du blog http://nourrir-manger.fr/

Partager cet article

Repost 0

commentaires