Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 18:20
Sans doute d’abord parce que ses initiateurs sont Carentanais ! Mais aussi parce qu’ils ont ressenti le besoin de faire quelque chose aux regards des spécificités du territoire. Le projet ne tombe pas comme un cheveu… sur la soupe.
Des nécessités : Une proportion importante de la population rencontre des difficultés socio-économiques, et la solidarité locale est une nécessité. Des structures institutionnelles (antenne locale du conseil général, CCAS communal et épicerie sociale…) et des associations œuvrent pour réduire les effets du chômage et de la précarité. Pour autant, l’association n’entend pas rétablir les soupes populaires ! Au contraire, il s‘agit de revaloriser l’image de la soupe et l’estime de ses consommateurs. La soupe est davantage un prétexte pour partager et échanger qu’un plat conseillé.  
Sur le plan du développement durable, la gestion des déchets est une préoccupation depuis 1998 avec la mise en place d’une collecte sélective des déchets. Des mesures de sensibilisation vers les écoles et une communication régulière vers le reste de la population visent à améliorer davantage cette première étape du recyclage. Le traitement des ordures ménagères est aujourd’hui géré dans le cadre d’un syndicat mixte et ses responsables s’appliquent à convaincre la population de réduire le volume de ses déchets. Au niveau communal, un pas supplémentaire a été franchi avec l’adhésion récente à la charte pour un développement durable du territoire du parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin.
Des opportunités : Carentan est au cœur d’un espace rural particulier, les marais du Cotentin.  Principale ville du parc naturel régional (population municipale : 6 631 habitants à ce jour), elle a vocation à accueillir les amateurs d’espaces naturels et à transmettre un patrimoine remarquable. C’est aussi une cité qui par le passé a du sa prospérité aux produits de la terre (le lait et le beurre, la viande). Aujourd’hui encore l’industrie agro-alimentaire occupe une place importante dans l’économie locale.
Célébrer la soupe à Carentan n’est donc pas incongru. Par ailleurs, Carentan bénéficie d’une situation très favorable, en termes d’accessibilité. Station sur la ligne Paris-Cherbourg, étape sur la RN13 ne peuvent que faciliter l’afflux de gourmands curieux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires