Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 11:18

 

Article Périco 2

Merci Périco pour ton œil sur cette deuxième édition. Il y a de fortes chances de trouver d'autres villes partenaires. Sans la nommer pour le moment, une ville de l'agglomération de Caen est très intéressée. Et une fête de la soupe est normalement en préparation à Caen en février 2011... suite à la lecture du premier programme de "Mange ta soupe !" en 2009 par des habitants du quartier de le Pierre-Heuzé.

Repost 0
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 11:14

Hommage de notre ami Périco Légasse au travail de notre amie Marie-Agnès Hérout !

 

Article Périco 1

Repost 0
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 09:40

La Commission Européenne a récemment autorisé la culture d'organismes génétiquement modifiés (OGM) pour la première fois depuis 12 ans, plaçant les profits du lobby OGM avant les préoccupations sanitaires des citoyens. Pourtant 60% des Européens estiment que nous avons besoin de plus d'informations avant de cultiver des plantes qui pourraient menacer notre santé et l'environnement.

Une nouvelle initiative donne à 1 million de citoyens européens une chance unique de déposer officiellement des propositions de lois à la Commission Européenne. Rassemblons un million de voix pour obtenir une interdiction des cultures OGM tant que la recherche n'a pas abouti. Signez la pétition ci-dessous et faites suivre cet appel à tous vos amis et vos proches.

Note importante : l'Initiative Citoyenne Européenne est un mécanisme légal avec des obligations formelles strictes. Vous devez saisir votre prénom, nom, adresse postale, email, nationalité et date de naissance, pour être signataire de la pétition. Si vous avez signé auparavant sans indiquer toutes ces informations, merci de signer à nouveau la pétition, votre signature ne sera comptée qu'une seule fois.
Cette page est sécurisée, vos données seront protégées.

Signez la pétition dès maintenant ! https://secure.avaaz.org/fr/eu_gmo/?fpbr

Repost 0
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 13:34

Post art

Repost 0
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 13:32

courrier-poireau0001.jpg

Repost 0
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 12:07

jpJaud_eGuionet.JPG

 

Je viens de recevoir un appel de Jean-Paul Jaud qui a permis de lui faire un bilan de notre avant-première de "Severn" à Carentan le 20 octobre dernier. Echange chaleureux et très intéressant. Il faut dès maintenant signaler que le 10 novembre il sera au Café des Images à Hérouville Saint-Clair (agglo de Caen) pour présenter son film avec Gilles-Eric Séralini.

Vous avez aimé le film ? Moi sans aucun doute ! Alors n'hésitez pas à retourner le voir et échanger avec son auteur ! Partageons l'info !


Web du Café des Images : http://www.cafedesimages.fr/spip


 

Severn6.JPG

Repost 0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 20:25

Concours2.JPG 

En dépit d'une météo déplorable (un temps de soupe !) et de la pénurie de carburant, des centaines de personnes sont venues goûter les 17 soupes (et non 18 comme annoncé trop rapidement) préparées secrètement par de sympathiques comparses. L'intérêt pour le résultat des votes du jury et du public nous amène à divulguer dès maintenant le détail du classement. Aussi nous vous proposons un tableau qui va se compléter à mesure que nous aurons déniché les quelques informations encore manquantes.

Puis d'ici à quelques soupers, vous pourrez accéder, depuis ce tableau, aux photos des équipes et à leur recette qui n'aura plus rien de secrète. Un album photos est déjà en cours, il vous révèlera bientôt les heureuses frimousses des dizaines de gourmets pris sur le vif. A chaque jour suffit sa joie !

 

Nom de l’équipe

Nom de la soupe

Public

Jury

Voix

Rang

Points

Rang

1

Qui s’y pique !

 

Soupe de courge

6

17ème

54

15ème

2

Ja soup

Soupe au céleri et à la bière

19

5ème

52,5

16ème

3

La route de Cantepie

Soupe au cidre

29

4ème

83

2ème

4

Les p’tits choux

 

Soupe aux châtaignes

16

9ème

68,5

7ème

5

Les apprentis soupiers

Soupe de poires à la poussière de pain d’épices

51

1er

71

4ème

6

Secours populaire

  

La soupe aux choux

17

7ème

60

11ème

7

Portes ouvertes

Soupe de légumes à la graisse

16

9ème

63

9ème

8

Délice des îles

 

 

50

2ème

59

12ème

9

Les Arcades

 

Soupe à la graisse

9

15ème

71

4ème

10

Les Doudous

 

 

14

13ème

55

13ème

11

La soupe qui rit

 

Soupe de courgettes

17

7ème

64

8ème

12

Elan’s

La sauvageonne

(soupe à la consoude)

45

3ème

71,5

3ème

13

Le carrelou

 

Velouté de champignons

11

14ème

Disq.

 

14

Club de Hand

 

 

Soupe au caramel

15

12ème

61

10ème

16

Les oripeaux

Soupe à la surelle

(soupe à l’oseille)

18

6ème

88

1er

17

Club solidaire

Soupe des cinq continents

16

9ème

69

6ème

18

La cow’ch surfing team

Soupe de cresson

7

16ème

55

13ème

 

Concours3.JPG

 

 

Concours1.JPG

  concours-de-soupe.jpg

Concours4.JPG

Repost 0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 18:22

Rando1.JPGMalgré les mauvaises conditions météo du dimanche matin, une soixantaine de randonneurs se sont retrouvés sur les chemins de Méautis, Auvers et Carentan l’après-midi place du Valnoble.

Et ils ont eu raison car peu à peu le soleil a fait son apparition laissant découvrir après les orages de magnifiques paysages : la voie verte qui longe les marais de Pommenauque, le Marais du rivage, les petits chemins ombragés d’Auvers,  Méautis et Carentan, les marais de Saint-Hilaire-Petitville.

Les enfants s’en sont donnés à cœur joie en passant dans flaques, fossés et ornières boueuses.   

 

Rando2.JPG 

Les adultes pour ne pas être en reste se sont à leur tour essayés au franchissement des petites mares avec des résultats mitigés. Certains se sont retrouvés en carafe au milieu de l’eau et d’autres se sont embourbés dans la glaise épaisse et collantes dans l’hilarité générale.

Deux arrêts appréciés par les randonneurs : la cidrerie Heroult avec son fameux cidre labellisé « cidre du Cotentin » et la ferme biologique de Loïc Ducloué.

Sur le parcours les randonneurs à pied ont emprunté la Voie Yves Leridé, du nom du célèbre randonneur de Saint-Hilaire qui a œuvré pour la réouverture d’un petit chemin qui relie l’observatoire du marais du rivage au village du Moulinet : très belle chasse étroite qui vient enrichir le réseau de chemins du canton de Carentan : à conseiller.

 

Rando3.JPG 

   

Rando4.JPG

 

Claude Guillemette

Repost 0
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 18:08

Selle_poivre1.JPG

« Drôle de nom pour une randonnée cyclo ! » s’exclamait un participant en arrivant sur la place du Valnoble à 14h 30 le dimanche 24 octobre. Mais pourquoi un tel patronyme ? Eh bien c’est simple : « poivre et sel » parce que ce sont deux ingrédients (presque) indispensables pour faire une bonne soupe ? « Selle » Parce qu’accessoire lui aussi presque indispensable pour faire du vélo. Et le poivre alors ? D’un avis unanime l’édition de l’année 2010 était particulièrement épicée avec  tous les ingrédients nécessaires pour faire une bonne randonnée :

- Préparez un circuit d’environ 20 km   dans la région de Carentan

- Ajoutez un passage sur la voie verte avec vue sur le marais de Pommenauque.

- Longez le marais du rivage

- Reposez- vous quelques instants à la cidrerie Héroult

- Agrémentez avec cidre, jus de pomme ou Calva (avec modération)

- Parsemez ici et là de bosses, trous, ornières, flaques, boues, glissades et gerbes d’eau

- Humez le bon foin de la ferme biologique de Loïc Ducloué.

Et laissez-vous porter par la rivière des Gouffres qui vous ramènera en toute sécurité à Carentan par le lavoir.

 

Merci à l'école de cyclisme pour son précieux concours logistique. 

Selle poivre2

 

 

Selle poivre4

 

 

 

Selle poivre3 

 

 

Claude Guillemette

Repost 0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 23:52

Les 23 et 24 octobre retrouvez à Carentan, à la maison de l'action sociale et de l'emploi,  sur la place du Valnoble, à la bibliothèque, au théâtre, à la salle des fêtes, à la maison du Parc Régional des Marais du Cotentin et du Bessin... de nombreuses activités autour de la soupe. Santé, éco-responsabilité, environnement, solidarité, convivialité sont les grand ingrédients de ces rendez-vous salués unanimement par la presse locale et régionale.

 

Un concours de soupe, des expos, ateliers pour les petits et les grands, dégustations sous les étoiles, un marché du terroir, repas et veillée, musique, livres, bar à soupe, contes, petit déj' bio... avec de nombreux invités : Stéphane Marie, Périco Légasse,  Dominique Louise Pélegrin, Claude Londres, Marie-Laure Tombini, Sabine de Lisle, Sylvia Perez-Vitoria, Françoise Spiess, Vanessa Hié... et côté musique : La Loure, La fanfare Magic Nigun Orkestar et les Ecraoulettes. Tout cela est dans le programme que vous retrouverez sur nos sites ou à télécharger dans le menu à la simple rubrique "second couvert de Mange ta soupe !".

 

A vous de jouer pour vous organiser un week-end, dès 10h30 samedi, atypique et totalement unique !

 

Photo-de-Une-de-la-Presse-de-la-Manche-du-25-10.jpg

Repost 0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 06:58

Affiche-contre-toute-attente-copie-1.jpg

 

 

Pour terminer cette semaine avec couleur, tendresse, poésie et en famille, nous vous proposons de venir à 20h30 au théâtre de Carentan pour assister à la représentation de la pièce de théâtre "Contre toute attente".
"C'est tonique, plein d'inventions... le rire n'est jamais loin, la tendresse toujours là. C'est une heure de pur bonheur." Ouest-France / 20 avril 2010

Pour la modique somme de 2 euros.

 

Contre toute attente - Cie Amaprose

20H30 (spectacle suivi d'une soupe préparée par des enfants). TARIF UNIQUE : 2 euros

 
Tout public et à partir de 6 ans

Lorette passe l'après-midi à la décharge municipale. Apparemment, elle attend. Samuel a envie de croire qu'elle l'attend, lui. Mais voilà, Lorette est contre toute attente : attente des prochaines notes, attente des anniversaires, attente du lendemain. Y a-t-il autre chose qui pourrait rompre ce calvaire ? Lorette cherche et Samuel est prêt à l'aider. En... attendant, ils se parlent... Corinne Fleurot nous invite à un dialogue subtil sur l'ennui et la seule manière de l'éviter : le pouvoir des mots et de l'échange.
Une Fable écologique, d'amour, d'humour et de poésie, dans un décor-dépotoir qui est aussi un lieu magique, entre deux amis d'enfance en marche vers l'âge adulte.

Texte Corinne Fleurot (Édition L’école des loisirs).

Avec : Dominique Boisjoly, Marie Bisson
Régie et Mise en scène Gérald Frémont
Durée 1h15
Photographies : Yann d’Annovil

Repost 0
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 00:09

La longue mais captivante intervention de M. Séralini (professeur de biologie moléculaire à l’université de Caen, président du conseil scientifique du CRII-GEN) à l’issue de la projection du film Severn au cinéma de Carentan nous conforte dans nos efforts pour promouvoir une alimentation produite sans trop d’outrages à mère nature. Entre des interventions de portée planétaire au Japon, en Inde ou Etats-Unis, Eric Séralini a pris le temps d’éclairer quelques dizaines d’habitants des marais du Cotentin sur les vertus d’une polyculture extensive, les dangers de la marchandisation des OGM, les enjeux d’une science indépendante et contradictoire. Plus d’un buvait ses paroles, supait ses arguments et trempait dans ses convictions. Moi qui ne suis pas un béat de la décroissance, un adversaire de la consommation, un partisan du repli, un obsédé des risques sanitaires, un faucheur d’OGM, un végétalien sincère, un ayatollah de l’écologie, je voyais pourtant bien des choses s’organiser, ce soir là, autour de mon assiette de soupe.

La soupe, ce mets planétaire, commun à toutes les nations, riches ou pauvres, dominantes ou oubliées, illustre à lui tout seul le mode de développement que nous voudrions diffuser autour de nous.

a123_10.jpgA elle toute seule, une assiette de soupe est souvent la révélation de la biodiversité. Cette biodiversité si précieuse aux équilibres, si précieuse à l’homme, si précieuse à l’économie. Une soupe réunit toutes sortes d’aliments, de condiments que l’on choisira en fonction des ressources locales et saisonnières.  

A elle toute seule, une assiette de soupe permet de poser le problème des atteintes à notre environnement, en particulier celui du réchauffement climatique. La provenance des ingrédients de ma soupe, mes choix de consommateurs ont-ils des retombées raisonnables ?  

A elle toute seule, une assiette de soupe est souvent un gage de santé. A condition d’être composée d’aliments sainement cultivés, la soupe éloigne le spectre de ces innombrables maladies dont la propagation est sans doute liée à nos modes de vie et d’alimentation.

A elle toute seule, une assiette de soupe peut être le remède à la question de la faim dans le monde. La crainte du manque de ressources alimentaires face à l’accroissement démographique mondial (9 milliards en 2050) et surtout à l’occidentalisation des modes de consommation peut s’évanouir devant une assiette de soupe. Mets souvent à base végétale, la soupe permet d’éloigner le risque de surconsommation de viande et le gaspillage des terres agricoles, trop largement consacrées à l’alimentation des animaux des sociétés industrialisées plutôt qu’à celle immédiate des hommes pauvres. Le gâchis des protéines végétales pour obtenir une malheureuse protéine animale doit être dénoncé autour d’une assiette de soupe.

A elle toute seule, une assiette de soupe symbolise la nécessaire solidarité entre les locataires de la planète. Ce plat se partage, se distribue. Il est commun à tous les convives et une fois la soupe versée, le creux de mon assiette ressemble tant à celui de mes voisins.

Biodiversité, responsabilité, santé, satiété et solidarité, voilà cinq ingrédients d’une soupe que l’on voudrait plus largement populaire.

 

Olivier Jouault

Repost 0