Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 09:18

prix vitrines0Pour ce 6ème couvert, 35 vitrines se sont mis aux couleurs de Mange ta soupe ! Plus de participants et de plus en plus de recherches. 

Comme l'an dernier, un concours des vitrines a été organisé. 92 personnes se sont prêtées au jeu, déposant leur bulletin dans l'urne installée auprès du chalet, mis à la disposition de Mange ta soupe ! par l'Union des commerçants et artisans. 

Jean-Michel Dussaigne, adhérent de Mange ta soupe !, était allé au préalable prendre en photo chacune des vitrines décorées, invitant leur propriétaire à poser devant l'objectif. Ces clichés ont été affichés autour du chalet pour aider les amateurs de vitrines à les localiser et à faire leur choix quant à la plus accrocheuse. 

Finalement, les chalands ont préféré la vitrine de VS coiffure, 33bis rue Holgate. Des commerçantes qui avaient déjà décoré leur vitrine de façon originale l'an passé. Leurs efforts sont ici récompensés.

P1040216La deuxième marche du podium est occupée par "La 5ème saison", fleuriste, 1 rue Sébline; la troisième par la mercerie Au Gai logis, 10 rue Sébline.

P1040267P1040255

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le trophée a été remis ce samedi 25 octobre aux lauréates par Adélaïde Cattez, responsable du concours, en présence de la presse. 

Prix vitrines

Mange ta soupe ! adresse un grand merci à tous les commerçants participants.

 

Repost 0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 21:49
Dimanche 1180    
C'est sous un "crachin" propre à notre belle région que se sont installés nos déballeurs. Juste ce qu'il faut pour que les plants transportés retrouvent bonne mine !
Très vite, les nuages ont laissés la place à un beau soleil.
DSCN4572
Cette année, en plus des exposants, nous avons accueillis les croqueurs de pommes et Isabelle Rouzeau, de la ferme lombricole vers-les-3r, qui ne se déplace jamais sans ses fidèles compagnons : les vers de compost.
L'association Mange ta soupe ! avait elle aussi un stand bien achalandé par les membres et amis de l'association. 
DSC04405
Repost 0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 21:34

DSCN5576Voulez-vous que je vous donne l’itinéraire d’aujourd’hui ? « Non Non répondent en chœur les quelques 30 participants à cette 6éme édition » « On aime l’inattendu, la surprise » ajoutent certains. Et tous les ans le même enchantement s’opère…

Cette année la première découverte fut ce petit chemin de terre du côté de la ferme de la Morinière qui commence par un petit lavoir abandonné et qui serpente le long d’un petit ruisseau qui s’écoule en cascades. Un petit bijou de randonneur qui mériterait d’être aménagé. On arrive ensuite au village de Secqueville fait de belles maisons en terre qui entourent un puits communal. Il semblerait que l’eau n’y est plus potable. Ce qui ne manque pas de poser des questions à notre petit groupe sensible aux problèmes environnementaux.

DSCN5593

DSCN5601

DSCN5612Nous arrivons ensuite chez André Le Flamand. Au cœur du bourg de Saint Pellerin, il existe un jardin vraiment extraordinaire que nous avons eu le plaisir et le privilège de découvrir. Un petit coin de paradis où la nature est respectée. Ici, pas de produits phytosanitaires ni de tondeuse à gazon mais un mélange harmonieux de bois et de sous- bois de fleurs et de fruits de légumes et de plantes ornementales. Un jardin où les plantes dites sauvages ont toutes leur place au grand bonheur du maître de ces lieux qui semble naviguer dans le bonheur.

Nous passons ensuite devant le manoir de la Gonnivière, haut lieu de 

la bataille de Normandie. Jean Claude Haize, nous raconte avec une certaine émotion, comment le petit Claude, son père se réveilla un matin de juin 44 avec d’étranges machines venues d’ailleurs « des bulldozers » pour construire un aérodrome au milieu des prairies.

Petit détour par le magnifique manoir de Cantepie oublié des hommes, une petite folie du Conseil Général du temps où il y avait encore de l’argent. C’est quand même étonnant de voir à quel point il a pratiquement disparu de notre mémoire. Mais que faire de ce bel édifice si ce n’est qu’admirer cette belle architecture normande.

Le retour se fit par de beaux petits chemins qui relient les Veys, Catz, Saint Hilaire. « Avec un minimum de balisage et d’entretien, on pourrait faire de beaux itinéraires touristiques » font remarquer nos cyclotouristes qui ont eu l’impression de redécouvrir leur propre environnement.

Claude Guillemette

 

DSCN5581

Repost 0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 21:33

DSC04502Encore une belle édition entre nos chefs toqués toujours aussi fidèles au poste et un public venu nombreux pour déguster des soupes toujours plus originales les unes que les autres !

Cette année étant sous le thème de l’eau, celui-ci a facilement était suivi par nos chefs, dont un d’entre eux a réalisé une soupe prénommée « entre terre et mer ». Soupe où les saveurs terrestres et maritimes se liaient à merveille entre les légumes et le fumet de poisson.

« Notre public me parait conquis, non ?! », exprime même un autre chef entre les mains qui se tendent pour goûter sa soupe.

Des soupes qui respectaient ‘pile poil’ notre éthique en terme de saisonnalité avec les légumes utilisés, achetés localement, autant que possible choisis pour leur production dans le respect de la nature, … Et comme le temps fut particulièrement clément cette année, nous avons même eu droit à des soupes froides !

Encore un grand merci à tous nos chefs sans qui cette animation pionnière ne pourrait avoir lieu :-)

Soupes proposées lors de l’animation :

- Mickael Marion, Brasserie Les Capucines et restaurant gastronomique Intuition, Saint Lô : « Soupe de Potimarron et pain grillé »

- Michel Briens, La Satrouille, Cherbourg : « Soupe Macrobiotique » : potimarron, carotte, céleri, courgette, oignons, lentilles corail, flocons d’azuki (haricot sec japonais), miso d’orge (pâte fermentée).

- Antoine Fernandes, Le Moulin à Vent, Saint-Germain-des-Vaux : « Gaspacho et Espuma de basilic » : 1kg de tomates bien mûres, 1 gros oignon, ½ concombre, 1 gousse d’ail, 2 tranches de pain de mie, ½ verre d’huile d’olive, 4 cuillère de vinaigre blanc.

- Mike Allen, chef de La Ferme des Mares, Saint Germain sur Ay : « Soupe Dubarry » : chou-fleur, blanc de poireau, pomme de terre, le tout cuit dans du lait et mixé, et du « lime » (citron vert) pour condiment.

- Lucas, commis de La Ferme des Mares, Saint Germain sur Ay : un autre « Gaspacho » : tomates, poivrons, piments, huile d’olive, pain, ail.

- Olivier Briand, Le Gibus, Caen : «  Soupe froide Vichysoise » : Coco de Paimpol, chou rouge, pistache, pignon, cacahuète.

- Lambert Provost, cuisinier indépendant : « Soupe entre Terre et Mer » : carotte, courgette, beurre, fumet de poisson, fond de volaille, crème et chantilly au cumin.

- Yannick Leflot, Les ateliers de Yannick, Hardinvast : « Soupe Romanesco et fève de Tonka ». Il nous délire ici le secret de cette délicieuse soupe : « Faire revenir un oignon ciselé dans 40 g de beurre, ajouter votre chou Romanesco épluché et lavé. Mouiller à hauteur avec du fond de volaille. Laisser mitonner jusqu'à ce que votre chou soit bien cuit. Pendant ce temps, porter un demi-litre de crème liquide à ébullition. Lorsque la crème bout, éteindre le feu, ajouter une fève tonka entière et laisser infuser le temps que vos légumes cuisent. Une fois la cuisson terminée, mixer le chou en ajoutant la crème dont vous aurez retiré la fève tonka. Une fois mixée, assaisonnez à votre guise. »

Marjolaine Vedel

DSC04496

Dimanche 0001

Dimanche 0014

DSC04497

Dimanche 1177

DSC04399

DSC04521

DSC04491

Dimanche 0006

Dimanche 0008

Dimanche 0012

 

Dimanche 0003

Repost 0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 20:51
Cette année, différents ateliers créatifs et culinaires ont été proposés sur le village éphémère.
Samedi, Estelle Mauger a éveillé la curiosité du public avec ses peintures végétales, son stand n'a pas désempli, comme à l'habitude !
Marjolaine à décrypté les étiquettes des emballages de nos produits de consommation courants.
DSC04469
DSC04478
David Lecoeur a pu expliquer la radiesthésie à un grand nombre de visiteurs (70 personnes l'ont retrouvé au lavoir pour des exercices pratiques le samedi, et une vingtaine d'autres le lendemain).

 samedi 0808

samedi 0817
Petits et grands ont pu s'essayer à l'art floral grâce à l'association Flore Art qui nous a fait le plaisir une fois de plus d'être parmi nous pour ce couvert.
Et enfin les Isabelle(s) de l'association, aidées de bénévoles et de festivaliers (peut-être en faites-vous partie) ont préparé les soupes qui ont été servies le lendemain : une délicieuse soupe à base de céleri, de pommes, d'oignons et de curry et une deuxième à la citrouille, aux pommes de terres, aux oignons et à la muscade.
Le dimanche, l'association AVRIL de Coutances nous a proposé deux sessions d'un jeu de l'oie géant sur la thématique du gaspillage d'eau : le Gaspid'eau, séances très appréciées des participants.
DSC04455
L'Adame des Marais via Christophe Legrand a appris aux petits et à leurs parents à fabriquer : oies, souris, fleurs, autruches et bien d'autres personnages en glands, marrons, pommes de pin...
David Lecoeur à de nouveau fait profiter les passants de son savoir-faire de sourcier.
DSC04486.JPG
Et moi-même, aidée par Mathilde, ai fait déguster à de nombreux passants des sirops maison : mûres et menthe marocaine, qui ont étés confectionnés au coeur du village.
Deux belles journées riches en découvertes et en partages.
Isabelle Leeman
DSC04448
Repost 0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 17:58

Mercredi vendredi 4978Dès 9h30, à l'EHPAD des Tilleuls, Emmanuel Marie a commencé à fourbir ses instruments de cuisine pour mitonner une soupe composée d'oignons, céléris et courge patidoux.

Première étape : un atelier épluchure avec les résidents, aidés par le personnel hospitalier et des adhérents de Mange ta soupe ! (Brigitte Houel, Jean-Michel Dussaigne, Yves Le ridée).

Mercredi vendredi 4943

Mercredi vendredi 4937

Mercredi vendredi 4970

Mercredi vendredi 4962

Mercredi vendredi 4975

Mercredi vendredi 4979Vers midi, tout le monde se mettait à table pour un repas pris en commun avec M. le directeur de l'hôpital, la présidente de Mange ta soupe !, les employés de l'Esat travaillant au jardin solidaire, le jardinier de ce même jardin, le personnel d'encadrement de l'hopital, et bien sur le chef cuisinier. Le tout dans une excellente ambiance.

Mercredi vendredi 4989

Vers 15h, au moment du dessert, les musiciens de Mado et les frères Pinard, qui se produisaient le soir au théâtre municipal, sont venu donner une aubade, ravissant les spectateurs avec leurs chansons françaises.  

Mercredi vendredi 5003

Mercredi vendredi 5018

Mercredi vendredi 5002A l'issue de ce concert en acoustique, vers 16h 15, vint le temps de la dégustation de la soupe préparée en matinée. Servie agrémentée d'une chantilly de chataigne- curry, parsemée de mimolette vieille d'Isigny, le potage fut très apprécié. 

Mercredi vendredi 5055A 17h, vint le temps de ramassage du matériel, une besogne légère tant nous étions satisfaits d'avoir fait plaisir aux résidents.

Yves Le Ridée

Repost 0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 13:43

Concours soupes 0928

Samedi 18 octobre. 17h : Installation de la "Banque du bol". 200 bols armés de leur cuillère et de leur bulletin attendent en rang d'oignons les gouteurs. 

17h 30 : L'effervescence monte, les équipes prennent place et les premiers amateurs de soupes nous sollicitent vivement pour avoir leur attirail de parfait gouteur (contre une caution d'un euro). 

18h : La banque est prise d'assaut... kidnapping des 200 bols qui se retrouvent dispersés dans le village.

18h 30 : Les premiers bols rentrent au bercail, épuisés, maculés mais enchantés. 

19h : Un bon bain avant d'aller s'endormir au fond des caisses jusqu'à la prochaine édition. Plongés dans une eau à parfaite température, grâce à Bernard, nos petits bols sont heureux du devoir accompli. 

 

Odile Jouault

Repost 0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 13:02

CetteP1040280 année la boutique Mange ta soupe ! a pris des couleurs. Plusieurs adhérentes ont décidé de s'impliquer en confectionnant des articles de leurs petites mains plus ou moins habiles (plutôt moins en ce qui me concerne car la couture c'était pas mon truc !, mais avec la patience de Brigitte et ce depuis les premiers jours de septembre j'ai réussi à dompter la bête - la machine à coudre).

C'est ainsi que les chap'eaux sont nés, sur une idée de Brigitte, avec un bon coup de main, ou plutôt d'auguille de Liliane, une sympathisante très efficace, et de Chantal. 

P1040283Une seconde Isabelle et Adélaïde ont réalisé des sacs à partir d'affiches de l'édition précédente. Le terme approchant nous nous sommes entraidées : des carnets de recettes et des guirlandes de fanions ont vu aussi le jour. Notre troisième Isabelle de l'association à, elle aussi, sorti sa machine à coudre le temps d'un samedi très productif, où la frangine nous a rejoint.

DSC04406Pas mal d'aiguilles cassées plus tard (Adélaïde ne les compte même plus), dans une ambiance très sympathique, la boutique est sortie de terre. Ajoutons à cela nos deux super vendeurs du week-end : Annie et Michel. Voilà la recette d'un franc succès.

Nous fourmillons déjà de nouvelles idées pour étoffer notre prochaine boutique. Que tout le monde soit remercié (en ce qui me concerne, surtout Brigitte, avec qui j'ai travaillé tous les après-midi depuis un mois et demi, avec grand plaisir).  

Isabelle Jouault

DSC04278

DSC04225

DSC04357.JPG

Repost 0
22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 01:33

Benevoles 1153Mange ta soupe ! c'est d'abord une affaire d'amitié, de confiance et d’entraide. Plus de 40 personnes ont participé au succès du sixième couvert. Vous ne les retrouverez pas toutes dans cet album, à mon grand regret. Les focales vagabondes des appareils ne les ont pas toutes croisées, ou bien le résultat était flou tellement elles s'activaient. 

Tous les adhérents et bénévoles ont participé remarquablement à la réussite de ce 6ème couvert, sans exception, et dans un calme rassurant en dépit de l'ampleur de la tâche. La bonne entente et l'application à aboutir ont assuré le succès de cet évènement. Que toutes ces personnes généreuses soient ici remerciées. 

Cliquez sur l'image pour avoir un aperçu de l'équipe organisatrice et de son esprit chaleureux 

Olivier Jouault

Repost 0
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 23:20

EnvironLa-Soif-du-Monde-Documentaire portrait w193h257 400 personnes ont assisté à la projection du film de Yann Artus Bertrand, La soif du monde. Principalement des scolaires, Cycle3, et élèves de 5ème du collège Gambetta. L’unanimité s’est faite autour de la qualité des images, sur la beauté de notre planète bleue et sur la nécessité de la préserver.

Mais quelques longueurs auraient pu décourager la plupart des jeunes élèves. Et pourtant, j’avoue avoir été assez surpris par le degré d’attention d’une majorité d’enfants. Ce qui laisserait supposer que nos enfants sont très sensibles aux problèmes environnementaux, sans doute plus que les adultes.

De nombreuses questions ont surgi naturellement suite à la projection du documentaire et si le constat est alarmant, on note chez les jeunes le désir de trouver des solutions : Consommer autrement, en privilégiant les produits locaux, des produits issus d’une agriculture respectueuse de l’environnement, moins gourmande en eau. Aider les pays du Sud à satisfaire leurs besoins en eau potable, manger moins de viande, plus de légumes et de céréales. Des sujets graves abordés par nos enfants qui nous accuseront peut-être un jour de n’avoir pas assez protégé notre planète et ses ressources.

DSCN4518Il suffirait peut-être de peu de chose, de films comme celui-là, d’associations comme Mange ta soupe !, de sujets d’étude sur l’environnement dans les écoles, pour que les mentalités commencent à changer un jour.

Et pour ne pas perdre le sourire, je ne peux résister à l’envie de vous raconter une petite séquence issue du débat avec les 5èmes, vendredi après- midi.

La professeure demande à tous les élèves : « Connaissez-vous le nombre d’habitants sur la terre ? »

Un élève lève le doigt et répond : « Madame, on ne peut pas savoir, ça change tout le temps ». C’est pas faux !

Claude Guillemette

 

Repost 0
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 22:59

Derrière cette rencontre...

Photos concours 1008-2

Repost 0
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 22:50

DSC04336

Chose promise, chose due. 

Voici le tableau des participants au 6ème concours de soupes, avec photographie de chaque équipe et dévoilement de leurs secrets. Plus d'équipes venues d'au-delà du pays de Carentan (Valognes, Cherbourg, Urville-Nacqueville, Caen) cela signifie une plus grande notoriété de "Faites de la soupe", particulièrement dans le Cotentin (à moins que le Saint-lois ne sache pas s'amuser ?). Il ne faudrait pas pour autant que les associations carentanaises ou collectifs locaux se désengagent du concours ! 

En tous les cas, toujours plus de gourmands. 490 votants en 2012, 571 l'an dernier, 639 cette année. C'est au bas mot une assistance de 800 personnes qui était réunie au coeur du village de 18h 00 à 20h 00. 

Cette année, contrairement aux deux sessions précédentes, public et jury ont voté très différemment... tous les goûts sont dans la nature... humaine.

Un véritable succès, à tous les points de vue : une mixité comme on en rencontre rarement.


Nom de l'équipe

 

Nom de la soupe

Public

Jury

 

 

 

 

 

Voix

Rang

 

Points

Rang

1

Les scouts et guides de France (Carentan)

 

Velouté de champignons

 

27

10

 

74,5

14

2

Les Arcades de l'histoire (Carentan)

 

Soupe aux moules de Barfleur et au curry

 

24

12

 

101

1

3

Les pt'its Loit (Carentan)

 

Saveurs d'ailleurs

 

96

2

 

86

9

4

Les petits Suisses

 

Soupe du chalet

 

18

13

 

78,5

13

5

Les soupers classes (collège J. Prévert - Coutances)

 

La soupère soupe

 

35

7

 

89,5

7

6

L'Adame des Marais

 

 

 

55

4

 

92,5

6

7

Les tchikitchen 

 

Soupe eau versoise

 

7

16

 

72

15

8

Les Capellois (Urville-Nacqueville)

 

Soupe aux orties

 

26

11

 

94,5

5

9

Les Wild pussy crew (Caen)

 

The black hole

 

60

3

 

84,5

11

10

APE du collège Gambetta (Carentan)

 

La soupe à Bignon

 

15

15

 

99

2

11

Ca r'samba koi (Cherbourg)

 

Caldeirao de sopa   

 

50

5

 

88,5

8

12

Les roogus d'Alauna (club de Rugby - Valognes)

 

Rugby

 

17

14

 

84

12

13

Les p'tites toques des Ros'eaux (Petite et moyenne sections _ maternelle des Roseaux)

 

Soupe des p'tites toques des ros'eaux

 

97

1

 

98

3

14

Les toqués (Carentan)

 

 Velouté d'orange

 

45

6

 

85,5

10

15

Les Oripeaux (professeurs du collège Gambetta)

 

La soupe de tcheu nous

 

33

9

 

70

16

16

Saveurs du monde (CMS Carentan)

 

Soupe d'automne pourpre

 

34

8

 

98

4

 

 

Un palmarès qui témoigne de l'amplitude du public touché par le travail de Mange ta soupe ! 

DSC04366

Les Arcades de l'Histoire emportent le prix du jury avec leur "soupe aux moules de Barfleur et au curry". L'expérience récompensée. 

DSC04382

La classe des petite et moyenne sections de l'école des Roseaux emporte le prix du public avec sa "soupe des p'tites toques des ros'eaux", une soupe à base de potimaron et carottes. Bravo les petits chefs.

Repost 0